L’actrice Akissi Delta se retrouve au cœur d’un litige foncier complexe.

L’actrice Akissi Delta se retrouve au cœur d’un litige foncier complexe.

La situation devient de plus en plus compliquée pour Akissi Delta dans le litige foncier qui l’oppose à la famille Loba propriétaire terrien.

 

Akissi Delta, l’actrice renommée, se trouve actuellement plongée dans un conflit foncier qui s’éternise depuis déjà 17 longues années. L’affaire a récemment éclaté au grand jour lors de son passage à l’émission “Allumé la Télé”, diffusée sur la Radio Télévision Ivoirienne. C’est au micro du jeune animateur Jean-Michel Onnin que Akissi Delta a décidé de se confier, exposant ainsi les détails complexes de cette querelle foncière qui la préoccupe.

 

Akissi Delta a récemment fait état d’un litige foncier qui l’oppose à la famille Akessé, une affaire qui traîne depuis déjà 17 longues années. Lors de son intervention remarquée à l’émission Allumé la Télé, diffusée sur la Radio Télévision ivoirienne, l’actrice a révélé être victime d’un complot visant à remettre en question la légitimité de ses terrains, acquis de manière transparente. Elle a sollicité l’intervention du ministère de la construction pour faire toute la lumière sur cette situation délicate et mettre un terme à cette bataille foncière qui perdure.

 

Malgré les décisions judiciaires favorables obtenues par Akissi Delta, l’actrice ivoirienne se trouve toujours confrontée à des obstacles qui l’empêchent de recouvrer pleinement sa propriété. Cette affaire, qui avait suscité une vive réaction sur les réseaux sociaux, a bénéficié du soutien de blogueurs et de célébrités qui ont exprimé leur solidarité envers Akissi Delta. Ces événements soulèvent des questions sur les lacunes persistantes du système foncier et mettent en évidence les difficultés auxquelles les individus peuvent être confrontés lorsqu’il s’agit de protéger leurs droits de propriété.

 

Peu de temps après, une certaine Kouassi Eps N’Guessan est sortie de l’ombre pour contredire catégoriquement les déclarations d’Akissi Delta, affirmant que ses propos étaient totalement infondés. Selon cette dame, Akissi Delta aurait en réalité spolié sa parcelle de terrain, précisant : “Après avoir légalement acquis ce terrain, j’avais l’intention de le défricher et d’y ériger une clôture pour délimiter ma propriété. Malheureusement, j’ai découvert plus tard qu’Akissi Delta s’était emparée de mon terrain.” Ces nouvelles allégations apportent un nouvel éclairage à l’affaire et complexifient davantage le litige foncier en cours.

 

Dans une tentative de clarifier la situation, Kouassi Eps N’Guessan a décidé d’engager une conversation directe avec Monsieur Loba, le présumé vendeur du terrain en question. Son objectif était d’obtenir des éclaircissements sur le litige foncier en cours. Selon les affirmations de N’Guessan, Monsieur Loba aurait nié avoir effectivement vendu un terrain à l’actrice Akissi Delta. Il aurait également souligné que le nom d’Akissi Delta ne figurait pas dans les registres familiaux des terrains concernés, situés à Abobo Baoulé. N’Guessan a tenu à rappeler qu’elle avait personnellement acquis le terrain en question dès l’année 1996. Ces nouvelles révélations apportent une nouvelle perspective à l’affaire, soulevant de nouvelles interrogations quant à la véritable propriété du terrain litigieux.

 

Kouassi Eps N’Guessan va encore plus loin en accusant Akissi Delta d’avoir manipulé des documents fonciers et d’avoir soudoyé des fonctionnaires du Ministère de la Construction pour obtenir un Accord de Concession Définitif (ACD) pour la parcelle litigieuse. Selon N’Guessan, les documents présentés par Akissi Delta ont été déclarés invalides par le Ministère de la Construction en raison de leur caractère frauduleux. Ces nouvelles allégations suggèrent que l’affaire foncière impliquant Akissi Delta pourrait être entachée de corruption et mettent en doute l’intégrité du processus suivi par l’actrice pour obtenir les droits sur le terrain en question.

 

Dans une récente réaction, Charles Loba, fils de Monsieur Loba Albert et lui-même propriétaire terrien, a contesté les déclarations d’Akissi Delta en affirmant que l’actrice aurait acquis ses terrains en collaboration avec une autre famille Ebrié, connue sous le nom d’Akessé. Selon lui, les terrains de la famille Loba et de la famille Akessé sont soumis à des lotissements distincts, chacun ayant ses propres parcelles délimitées. Charles Loba a ainsi apporté un démenti formel aux allégations de l’actrice, soulignant les différences entre les propriétés des deux familles.

 

 

Monsieur Charles Loba a tenu à rectifier les affirmations d’Akissi Delta en apportant des éléments concrets. Selon lui, les deux îlots dont il est question ne font pas partie de la parcelle de la famille Akessé avec laquelle l’actrice aurait prétendument acheté ses terrains. La véritable source du litige remonte à la modification du tracé du boulevard Latrille. Initialement, ce boulevard devait traverser la parcelle de la famille Akessé, mais suite à des changements apportés par le Ministère de l’Équipement et de l’Entretien Routier, il a été redéfini et passe désormais sur la parcelle de la famille Loba. Ces informations, révélées par Charles Loba, fils de Monsieur Loba, permettent d’éclaircir la situation et de mieux comprendre les différends entre les parties concernées.

 

Charles Loba affirme que dans le but de profiter des avantages liés à la présence du boulevard Latrille, Akissi Delta aurait effectué un transfert de ses parcelles, initialement acquises auprès de la famille Akessé, vers les terrains de la famille Loba. Selon lui, elle aurait trompé la famille Akessé et la Chefferie d’Abobo Baoulé pour obtenir ces parcelles situées sur le boulevard Latrille, qui se trouvent en réalité sur la propriété de la famille Loba.

 

Cette manœuvre soulève des interrogations quant à la légalité de cette opération et met en évidence les motivations d’Akissi Delta dans cette affaire. Les révélations de Charles Loba apportent de nouveaux éléments à l’affaire et pourraient avoir des implications importantes dans la résolution du litige foncier en cours. Ces nouvelles révélations ajoutent de la complexité à cette affaire de litige foncier, remettant en question la légalité des transactions effectuées par Akissi Delta et mettant en lumière ses motivations dans cette affaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *