Le stade de Yamoussoukro résiste à la pluie, une lueur d’espoir pour la CAN 2023

Le stade de Yamoussoukro résiste à la pluie, une lueur d’espoir pour la CAN 2023

Le stade de Yamoussoukro résiste à la pluie, une lueur d’espoir pour la CAN 2023, contrairement au stade d’Ebimpé. 

 

Le 17 septembre 2023, le stade de Yamoussoukro a fait face à une véritable épreuve : une pluie torrentielle s’est abattue sur ses installations à l’occasion d’un match. Cependant, contrairement à la récente mésaventure survenue au stade d’Ebimpé, la pelouse de Yamoussoukro a résisté avec brio.

 

Ce résultat remarquable est attribué à un système de drainage exceptionnellement efficace installé sous la pelouse du stade de Yamoussoukro. Alors que la pluie tombait en abondance, la pelouse a réussi à absorber l’eau rapidement, permettant au match de se dérouler sans encombre.

 

Cette prouesse contraste fortement avec l’incident survenu au stade d’Ebimpé lors d’un match amical opposant les Éléphants de Côte d’Ivoire au Mali. La pelouse d’Ebimpé avait montré des signes de défaillance, ce qui avait malheureusement entraîné l’interruption du match. Cette situation avait suscité l’indignation des internautes, qui pointaient du doigt le ministère des Sports et exprimaient leur préoccupation quant à l’image que cela renvoyait de la Côte d’Ivoire à quelques mois de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

 

Face à ces problèmes, les autorités ont décidé de prendre des mesures pour corriger la situation. L’entreprise responsable de la pelouse de Yamoussoukro a également été sollicitée pour travailler sur la pelouse d’Ebimpé. Ces efforts visent à garantir que tous les stades soient prêts et en parfait état pour accueillir la CAN 2023 dans les meilleures conditions possibles.

 

L’épisode récent au stade de Yamoussoukro apporte donc un souffle d’optimisme, montrant que des solutions sont en cours pour résoudre les problèmes de pelouse et assurer la réussite du tournoi continental à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *